Ficus dans l Akadama un an plus tard

Vous êtes nombreux à consulter l’article sur le rempotage d’un ficus dans de l’akadama et j’espère que cela donne de bon résultat pour vous.

Je vous présente maintenant la suite de cet article avec un nouveau rempotage, nous verrons ainsi comment s’est comporté la plante pendant un peu plus d’un an.

Souvenons nous de l’aspect initial du ficus.

IGP71581-t.jpg

et un an et demi  plus tard :

IGP8791-t.jpg

Il s’est pas mal développé et semble en très bonne santé. Le vert des feuilles est parfait, il y en a beaucoup… bref tout vas bien.

Pour cette nouvelle saison, j’ai décidé d’axer mes recherches sur l’engraissage. Pas si facile avec l’akadama.

Jusqu’ici j’utilisais de l’engrais bonsaïs sous forme solide (petit  granulés), mais je n’étais pas vraiment satisfait du résultat.

Comme on peut le voir, le pot commence à être un peu petit, mais surtout trop peu profond.

A ce stade je m’attend a un bon gros développement du chevelu racinaire, je ne vais pas être déçus…

Le démoulage a été particulièrement difficile, ce qui est un peu ma faute car la motte était encore un peu humide, autant attendre qu’elle sèche pour que cela soit plus simple.

Après utilisation d’un couteau pour décoller la motte du pot et en tirant avec de grandes précautions, voila enfin la motte qui sort

IGP8792-t.jpg

A mettre en comparaison avec celle de l’année dernière sortant d’un terreau de base :

IGP71741-t.jpg

Comme vous pouvez le voir sur la première photo, le chevelu est très dense. Voir un peu trop. Un rempotage plus tôt n’aurait pas fait de mal. Les racines sont passées dans la réserve et elles emprisonnent le plateau de séparation (très fortement)

Il est temps de tailler dans le vif. Mon fidèle couteau, aiguisé et stérilisé vas couper tout ça au dessus du plateau.
IGP8794-t.jpg

Maintenant le principe reste le meme que pour le précedent article sur le sujet. Avec une baguette et un petit balais a bonsaïs,  je libère les racines, ce qui nous donne :

IGP8796-t.jpg

Souvenons nous comment la motte se présentait à l’origine :

IGP7178-t.jpg

Grosse différence non ?

L’akadama est vraiment idéal pour provoquer un beau chevelu sur les ficus, c’est très clair.

Comme j’ai coupé tout le bas de la motte, je ne taille pas plus, on verra au prochain rempotage.

Cette fois je vais utiliser un mélange pour le substrat et non de l’akadama pur.

En grande part de l’Akadama (2/3)

Du Lombricompost (1/3)

Des granulés d’engrais bonsaïs.

J’avais du mal à doser l’engrais en surface et je pense que j’étais un peu timoré la dessus. J’ai donc décidé d’utiliser du lombricopost qui me donne déjà de stupéfiants résultats sur un ficus ginseng.

J’ai une nouvelle fois opté pour un pot à réserve, beaucoup plus grand (et donc diablement plus cher…) histoire de voir venir.

Le fond du pot est tapissé de graviers (fournit avec cette marque de pot)

IGP8798-t.jpg

Le gros avantage de cette marque est sa finition et les petits détails, comme les poignées, l’indicateur de remplissage d’eau et le fait que le pot soit indépendant du grand cache pot. Certes plus cher mais plus beau et plus pratique que la plupart des pots a réserves.

Voila donc ce petit ficus rempoté.

IGP8799-t.jpg

Je pense qu’il vas être très très bien 🙂

N’hésitez pas à poser vos question ou vos commentaires sur le sujet.

A très bientot.

David




2 thoughts on “Ficus dans l Akadama un an plus tard

  1. Goshin

    Bonjour,
    Très bonne explication pour le rempotage
    Rien de tel que des photos bravo
    Il est vrai qu’avec l’akadama l’engrais est indispensable.
    Bonne continuation

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.