2 Le rempotage

Ça y est vous êtes à la maison et la place de votre plante est réservé. Mais arrive maintenant le moment du rempotage.

Pourquoi rempoter ?

Je dirais en tout premier : pour être tranquille.

Un bon sol, ou substrat, vas permettre à votre plante de bien se développer et à vous d’être fier d’avoir enfin une plante qui ne crève pas.

Le sol est essentiel !
Il apporte l’engrais, un petit biotope de diverses bactéries et champignons gentils particulièrement utiles pour les racines. Il apporte l’eau et participe à la respiration de la plante. Ouf !

Dis comme ça, on regarde d’un autre œil certains substrats de supermarché.

Même si vous achetez en jardinerie, rares sont les bons substrats à l’achat de la plante, à part peut être les orchidées.

La méthode de culture qui permet d’avoir nos plantes et radicalement différente d’une culture en appartement. Hygrométrie idéal et constante, température, luminosité. Le sol est fait pour, très absorbant si il est continuellement humide.

Or, chez vous, il n’y a pas forcement de petits vaporisateurs au plafond qui balancent la pluie toute les demi heures. Ne nous voilons pas la face, on loupe tous un arrosage pour une raison ou une autre.

Les principaux risques en gardant le substrat d’origine est la mauvaise gestion de l’eau.

Si vous arrosez un peu trop, le substrat ne respire plus et les racines pourrissent.

Si vous n’arrosez pas assez, alors ce crée un phénomène de rétractation et de compactage. Même si vous arrosez à nouveau, l’eau partira autour de la motte et ne penetrera pas. Ce qui est tres souvent la source du décès prématuré de vos plantes. Dans ce cas la solution reste le bassinage.

Bah ! Y a qu’à acheter du terreau… Pis voila

Et non jeune impudent !! Le résultat serait globalement le même.

Le terreau plantes vertes est bien sur utile mais il n’est pas assez drainant et par conséquent peu aussi faire un phénomène de rétractation. Bien trop de tourbe ou autres éléments qui sèchent en se compactant.

Il faut donc créer un substrat pratique, drainant, respirant et riche.

Comme nous sommes dans les bases, nous allons faire un petit substrat simple et particulièrement efficace pour la plupart des plantes. Une fois aguerris, vous fignolerez en fonction…

Le substrat facile

Il vous faut :

  • deux tiers de terreau plante vertes
  • un tiers d’élément drainant de type sable grossier (surtout pas de sable fin) ou de petits gravillons ou  si vous êtes en ville et que vous ne trouvez VRAIMENT pas de sable même a l’achat au rayon aquarium…hum hum.  Vous pouvez acheter des petites billes d’argiles, elles sont souvent proches des terreaux dans les jardineries.

Voila !

IGP7866

Pas vraiment compliqué !

Bien souvent les terreaux plantes vertes intègrent de l’engrais. Donc pour les trois mois à venir, inutile d’en rajouter.

Vous balancez ça dans un seau ou dans un bassine, propre et sans produits d’entretiens (logique), vous mélangez bien. C’est prêt !

 

Donc votre substrat est OK, la plante est la… MAIS ET LE POOOOT ????

J’ai hésité à vous dire de prendre un pot dans l’article précédent. Mais j’imagine que vous allez lire plusieurs articles avant de galoper dans une jardinerie… Non ? Bon ben faut ressortir alors !

Pour le pot, il a quelques trucs a savoir :

Déjà prenez un pot un poil plus grand que celui d’origine, à de très rares exceptions, les plantes aiment bien avoir un peu de place pour pousser coté racine.

Ensuite vous avez le choix entre pot en plastique et pot en gré/terre.

Le pot en plastique vas mieux retenir l’eau au détriment de l’aération et le pot en terre vas permettre de mieux aérer. Le choix se fait surtout en fonction de votre lieux d’habitation.

Par exemple je privilégie les pots en plastiques car dans le sud la France, quand il fait chaud ça rigole pas ! Le pot en terre m’obligerai a bien plus arroser. Sur de très gros pots, par contre, je préfère le pot en terre.

Le plein soleil sur un pot en plastique fait chauffer les racines tandis qu’un pot en grès vas rafraichir les racines par évaporation.

Comme nous sommes dans les bases, je conseille donc de commencer par un bon vieux pot en terre, pas cher. N’oubliez pas la soucoupe 🙂

IGP7785

Y en a même des colorés

Rempotons mon cher.

Nous y voila enfin !

Vos accessoires :

  • une baguette post repas asiatique, propre.
  • Une paire de ciseaux robuste et propre.
  • un couteau propre.
  • deux / trois sacs poubelles.

Nous allons commencer par démouler la plante en limitant la casse de racine (pour mieux les torturer ensuite).

Normalement le pot de base est en plastique. Il ne faut pas hésiter à lui fracasser la bobine à grand coup de ciseaux robustes si ça résiste.

Si vous êtes en appartement ou si vous voulez juste être propre, placez un sac poubelle ouvert, placez y la plante. La terre tombera dans le sac… pas bête !

IGP7167

L’idée est de sortir la motte complète. Si, par hasard, des racines sortaient sous le pot par les petits trous, coupez les.

Il n’y a pas de solution miraculeuse pour démouler tout ça… Cependant, la baguette peut être assez utile justement dans les petits trous pour pousser.

IGP7174

Une fois fait, il vas falloir enlever le plus possible de terre et pour ce faire, la baguette est indispensable. Évitez de casser les racines si possible.

IGP7177

SI le fond de la motte est très très chevelu, armez vous d’un couteau bien aiguisé, et coupez un centimètre de motte.

IGP7854

Le but ici est des virer un max de terre et de libérer les racines.

Placez un peu des gravillon ou de boulettes d’argile au fond du pot puis remplissez, disons au tiers, votre pot avec votre mélange.

IGP7834

Placez ensuite la plante en étalant les racines mais sans véritablement appuyer comme un forcené.

Ajoutez le reste du substrat, en veillant bien a remplir tout les interstices. La baguette, encore une fois, vous aidera grandement.

IGP7859

Ben voila !! C’est rempoté.

Direction la salle de bain. Placez votre plante dans la douche/baignoire et arrosez copieusement avec un arrosoir ou une bouteille (il vous faudra un arrosoir pour faire VRAI amateur de plantes).

L’eau ne doit pas etre ni trop chaude ni trop froide. Allez y doucement (le pommeau de douche est a proscrire pour le moment pour ne pas faire sortir la terre).

IGP8430

Laissez égoutter une bonne demi  heure puis placez la plante dans sa soucoupe.

Tadaaaa !

Bon ben pendant quelques temps il est possible que votre plante tire un peu la tronche. Certaines plantes detestent les rempotages et boudent pas mal. C’est normal !

Par contre si au bout d’un mois, vous ne voyez pas d’amélioration, ben y a quelque chose qui cloche…

Nous verrons cela.

Prochain article : l’eau.

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.